Chers parents,

Voici comment s’organise notre rentrée.

Le 1er septembre.

A 8h15, ouverture des portes aux parents et accueil des enfants par les enseignants. (La garderie est ouverte aux heures normales). Les parents masqués peuvent rentrer sur la cour et occuper la zone définie par le plan en annexe en fonction de la classe de leur enfant.

A la rue Nicolaï, les deux cours sont ouvertes.

Dans les deux implantations, les parents des enfants de ACC-M1 peuvent accompagner leur enfant en classe (1 adulte par enfant dans les locaux).

A 8h45 au plus tard, les enfants rentrent en classe et les parents quittent l’école.

A 15h15, pour éviter les rassemblements sur les trottoirs, les portes sont ouvertes. Dès que l’on a récupéré son ou ses enfants, on quitte l’école. A Nicolaï, les deux accès sont ouverts et on récupère son enfant à la porte de la classe.

A 15h30, tous les enfants sont conduits aux garderies.

A partir du 2 septembre.

Les parents déposent les enfants à la barrière où ils sont accueillis par 2 enseignants entre 8h15 et 8h30. Sauf s’ils ont une raison valable (rendez-vous, communication importante à l’enseignant…) les parents ne rentrent pas dans l’école. Une exception est faite pour les parents des enfants de ACC-M1 qui peuvent, dans les premiers jours, conduire leur enfant en classe. A Nicolaï, l’entrée des petits se fait par la grille verte près de la salle de gymnastique. Tous les autres enfants se présentent à la porte blanche.

A 8h30, les portes de l’école se ferment. A partir de ce moment, ceux qui se présentent sont en retard et risquent de perturber les cours et donc d’être moins bien accueillis.

En maternelle, le parent accompagne son enfant à la porte de la classe. Ce n’est pas le moment de communiquer avec le professeur.

En primaire, pour être admis en classe, l’enfant devra recevoir un carton d’autorisation. Il l’obtiendra en se présentant au bureau ou dans la classe de l’enseignant qui aura ouvert la porte. L’enfant regagne seul sa classe. Le parent quitte le site de l’école.

Etre à l’heure, c’est une forme de respect. Nous excusons évidemment les retards exceptionnels.

Diminuer la circulation de tiers dans l’école est une question de sécurité.

Merci de votre attention et de votre collaboration.

Jacques WERY, directeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *